Plan spécifique pour les secteurs sinistrés

La crise du coronavirus a infligé un choc violent sans précédent à l’économie française qui s’est également illustré par des différences sectorielles très marquées. En effet, toutes les activités de services qui génèrent des interactions humaines ou qui requièrent des déplacements humains ou l’accueil de public ont été particulièrement sujettes aux fermetures administratives. Ceci implique une crise plus profonde et durable de certains secteurs avec une intervention de l’état différenciée pendant la crise et lors de la sortie de crise. Nous allons le voir par la suite, la France a été plus durement touchée par la récession en 2020, notamment car les secteurs les plus impactés par la covid-19 sont justement des secteurs d’excellence française : -6,8 % pour le PIB de la zone euro en 2020 contre -8 % en France.

Par Edouard GERONDEAU, analyste du Millénaire

Pour nous aider à sauver les secteurs sinistrés ou nous rejoindre pour rendre sa grandeur à la France

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.