France – Allemagne, une convergence fiscale souhaitable ?

La France et l’Allemagne, moteur économique de l’Union Européenne, présentent des structures productives différentes. En effet, la croissance allemande repose historiquement sur la production, c’est-à-dire son facteur capital, tandis que la croissance française est tirée par la consommation.
Or, la politique fiscale n’est pas neutre sur ces deux leviers, selon qu’elle taxe davantage l’un ou l’autre des facteurs (effets de substitution et d’éviction). 

Retrouvez la contribution de Matthieu la Roche, directeur adjoint des études du Millénaire 

  Télécharger la note :  » France – Allemagne, une convergence fiscale souhaitable »

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.